Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loire & biodiversité

Loire & biodiversité

Pour vous, nous illustrons ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par un absurde projet de déviation routière datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, et nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
La saison des Coulemelles

Cette année, l'automne est arrivé sans que nous ayons pu voir le cortège habituel de champignons forestiers sortir pendant l'été, comme c'était le cas à l'époque où ces étés étaient parsemés ici de séquences météorologiques très humides.

Dans ces circonstances, nous n'avons pu que remarquer la présence en abondance de la Lépiote élevée (Macrolepiota procera) appelée aussi communément coulemelle.

Ouverte, elle ressemble à une ombrelle, et sa taille peut être relativement très importante ; comme beaucoup d'autres champignons, elle pousse rarement seule ; sa croissance prend plusieurs jours, et l'espèce est plus persistante que beaucoup d'espèces du règne fongique.

Aussi peut-elle constituer un véritable élément attractif d'un paysage de nos campagnes.

La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles

En principe, la coulemelle n'a qu'une tige. Mais ici, on trouve même un étrange bouquet :

La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles

Alors, pourquoi pas un pot de Coulemelles ?

La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles
La saison des Coulemelles

Commenter cet article

jocelyn 04/10/2017 19:30

Bonjour , lors d'une sortie botanique et mycologique un érudit mycologue nous a dit qu'au moyen age le pied des coulemelles était fendu en 4 sur la longueur , mis à sécher puis broyé pour s'en servir de condiment et parfumer les plats .

 

Articles récents

Hébergé par Overblog