Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 18:31
Circaète, le rapace immobile

21/09/2017 - 12 h - Nous l'avions vu il y a peu à plusieurs reprises perché en haut d'un des grands peupliers. Le revoilà en vol au dessus de la plaine du Mont.

Le Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus), lorsqu'il est en chasse, est à notre connaissance le seul rapace capable de rester en "vol du Saint-esprit" dans une immobilité parfaite pendant de très longues minutes.
Ainsi, c'est le seul rapace que nous avons pu photographier au ciel en digiscopie, technique qui demande quelques préparatifs et réglages précis avant de pouvoir déclencher.

Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile

Mais dans la belle nature, ce n'est pas toujours simple, et il y a partout des oiseaux "cancrelats" qui prennent un malin plaisir non pas à "mettre des bâtons dans les roues" des autres espèces, mais à tenter de déstabiliser notre rapace immobile : les Corneilles.

Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile
Circaète, le rapace immobile

Une scène similaire s'était déroulée il y a un an, ou encore en 2015 au printemps. Et nous avons enregistré des scènes de harcèlement de notre Circaète posé sur le grand Peuplier par les corvidés agressifs.

Plus de détails concernant le Circaète Jean-le-blanc sur oiseaux.net

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories