Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 13:51
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé

Les naturalistes se sont beaucoup agités ces derniers temps devant Latingy, devant l'île des Baffaits, et plus généralement entre Saint-Denis-de-l'Hôtel et Bou...

Les ornithologues pouvaient en effet contacter des espèces de Hérons jamais observées sur la Loire, blanches avec le bas du corps agréablement garni de teintes brun foncé, entre caca soft et mazout dense.

Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé

A cette période, c'est à dire depuis la mi-décembre, le fleuve royal s'était paré de garnitures d'une grande élégance (et fortement parfumées) sombres sur la rive, mais merveilleusement irisées dans les flaques et autres courants faibles en cette période d'étiage extrême...

Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé

Mais certains "ayatollahs" de l'environnement, des "ultra-conservateurs", n'avaient pas apprécié ces décorations de Noël accrochées aux graviers et à la végétation. En l'absence des autorités parties fêter le foie gras et le chapon aux truffes, des bénévoles autoproclamés avaient même tenté de "nettoyer", selon eux, les grèves les mieux garnies.
 

A leur retour, les autorités institutionnelles se sont efforcées de "calmer le jeu"... :
 

Le Conseil départemental : « Ce déversement d’hydrocarbures (huiles de vidange ou assimilés) ne s’est effectué qu’en une seule fois et n’a pas eu de suite. Par contre du fait du faible niveau de la Loire (...) peut donner l’impression d’une pollution plus étendue qu’elle n’est.» et « le problème est circonscrit et les résidus de pollution devraient très prochainement être éliminés.»
 

La République du Centre, citant la préfecture : "Selon la préfecture,« C’est impressionnant car l’hydrocarbure irise l’eau, c’est une pollution qui se voit », mais aucune mortalité piscicole n’a été observée. La faune et la flore ne seraient - pour l’instant -  pas touchées."

 

Bigre, y aurait-il eu aussi des pollutions qui ne se seraient pas vues (ou senties) ? Bof, "pas vu, pas pris..."

A ce propos, qui est "responsable" de l'épisode (et du précédent "pas vu" au printemps 2015) ?

Introuvable (si on a mis les moyens nécessaires pour le chercher) depuis trois semaines. Tous les yeux sont tournés vers les deux rejets du bourg que nous ne dénoncerons pas : l'ancien rejet en rive nord et le nouvel émissaire qui depuis l'automne 2014 "noie le poison... non, le poisson". Mais de là à remonter les tuyaux à merde...

Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé

Le Grand Fleuve Sauvage, Patrimoine de l'Humanité, subissant au milieu de l'hiver un étiage aussi exceptionnellement bas qu'au mois d'août (qui sait en raison du changement climatique ?).

Plus un déversement "sauvage" d'hydrocarbures un peu trop visible pour qu'on ne puisse pas éviter des questions embarrassantes sur les rejets suspects et incontrôlés d'un gros bourg industrieux voisin dont nous tairons pudiquement le nom...

Pourquoi encore ne pas imaginer un barrage de béton et de goudron qui viendrait bientôt, avec la bénédiction des "autorités""responsables", aider ce bourg à se débarasser dans la nature, chez ses voisins de ses nuisances et autres pollutions automobiles et camionnesques ? Aider un camion-citerne lancé à 90 km/h à franchir le parapet et contribuer à restaurer l'espèce des Ardéidés hydrocarburés ?

 

Ce serait un comble, pensez-vous ?


Ce serait à pleurer, dites-vous ???



 

 

En attendant, les "responsables" nous disent, eux : "On déplore un tout petit rien... Un incident, une bêtise... Mais tout va très bien, Madame la Marquise..."

Les photos sont de J. Lamour,  C. Maurer, T. Soler, SDIS 45.

Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé
Nouvelle espèce observée en Loire : l'Ardéidé hydrocarburé

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Super 02/02/2016 23:15

Vous n' avez pas le monopole de la détestation des plaques de pétrole en Loire. Et nos élus méritent un peu plus de respect et de politesse de la part d' une association qui défend le calme et la sérénité des paysages ligériens !!

Jim 04/02/2016 07:55

Contrairement à certains qui l'imposent pour masquer les contradictions entre leurs paroles et leurs actes, nous ne revendiquons aucun monopole de ce genre. Au contraire, plus on est de fous...
Nous avons a priori la plus grande considération pour nos élus. Citer mot à mot entre guillemets les dires de leur institution, est-ce leur manquer de respect, être impoli ? Ou faut-il que nous nous inclinions devant eux, face contre terre... le nez dans le mazout ?

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories