Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 21:00

040409 (18)

Le Hérisson d'Europe (Erinaceus europaeus), un des plus familiers petits mammifères de nos campagnes et de nos jardins,  plait toujours aux enfants : loin de s'enfuir à leur rencontre, il se protège en se mettant en boule ; ses piquants menacent alors les éventuels agresseurs extérieurs, ce qui peut faire rêver certains de nos délicieux bambins insoumis...

041115 (01) montage herisson r

 

Mais voilà : étant principalement crépusculaire et nocturne, nous ne devrions pas le voir se promener en plein jour, sauf exceptionnellement. Et en cette saison hivernale, nous ne devons pas le voir du tout : notre Hérisson est en hibernation dans un nid capitonné de mousse et de feuilles, quelque part sous un tas de bois ou de feuilles, sous un arbuste ou dans un autre endroit à l'abri du froid et du vent.

 

C'est au printemps que, sorti de sa léthargie, ce solitaire s'accouple. La femelle met bas de 4 à 7 petits bébés roses lisses et aveugles qui se couvrent rapidement d'une centaine de piquants blancs, heureusement bien mous.                                                                                    (Photo empruntée au net)

3 mini herissons

Il n'est pas rare de recueillir des petits hérissons, compte tenu notamment de l'accidentalité qui a tendance à décimer les populations à proximité des zones habitées ou circulées. Ils sont "craquants", mais nécessitent pour survivre des soins et un régime très délicats (voir le site "Le sanctuaire des Hérissons').

Ils commencent à voir à 20 jours, mais leur odorat sera toujours plus performant que leur vue.

120531 (4)ar

 

Le journal "La Hulotte" a parlé du Hérisson dans son numéro 40, en 1978, au titre des "nuisibles", car à l'époque cet omnivore, pourtant si utile pour débarrasser nos potagers des limaces, était considéré et pourchassé comme tel. Il est maintenant sévèrement protégé ! Des indications y sont notamment données pour constituer dans nos jardins des abris efficaces pour accueillir des Hérissons.

Herisson@ Pierre Deom r-copie-1

Le merveilleux journal de Pierre Déom, auquel nous avons emprunté ce dessin, a consacré par la suite, en 1999, un numéro complet (N° 77) à notre Erinacéidae. C'est le document le plus complet et le plus intéressant que nous puissions trouver sur le sujet.

 

Enfin, n'oublions pas que le Hérisson est l'emblême sympathique de la fédération Nature Centre à laquelle adhère MARDIEVAL ; ainsi que de la fédération nationale France Nature Environnement, tête de réseau pour les fédérations régionales des associations de protection de la nature.

000 Logos FNE NC

Partager cet article

Publié par Jim - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories