Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loire & biodiversité

Loire & biodiversité

Pour vous, nous illustrons ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par un absurde projet de déviation routière datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, et nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !

Articles avec #actualite catégorie

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

080228 (33)montage aubepine

A peine la glace a-t-elle fondu, à peine le soleil  a-t-il vaincu le froid et les nuages quelques jours : le règne végétal commence à reprendre la main. Les bourgeons se forment, les fleurs les plus précoces garnissent certains arbustes, timidement dans un premier temps.

Les feuillages roux de l'automne persistent sur certains arbres comme les chênes, marquant ainsi de teintes vives la palette des couleurs d'ici.

120203 (16)hr

120206 montage ecorces

Mais, encore dépourvues de feuilles, certaines écorces rivalisent aussi de teintes éclatantes.

 

Sur l'herbe qui reverdit, les violettes vont bientôt s'imposer en conquérantes pionnières.

060328 montage violettes

 

La prairie redevient le terrain sur lequel beaucoup d'oiseaux viennent chercher leur nourriture.

120212 montage perdrix

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

120205 (34)r

05-08/02/2012  -  Seconde offensive de la neige et du froid sur la Loire du Loiret. Une couche de glace s'installe sur les berges, d'autant plus fragile que le niveau a légèrement baissé.

 

Sur la Loire, des blocs de neige glacée circulent à grande vitesse.

Seuls les Cygnes tuberculés affrontent la tourmente de neige.

120205 (20)

120205 (111)ar

120205 (102)montage Rg

Dans les bois, un Rougegorge familier s'attache aux pas du promeneur.

 

Profitant d'un rayon de soleil, une Grande aigrette rejoint son poste de pêche en rive du fleuve.

120205 (131)ar

 

La glace prend les rives et les îles ; des canaux se forment, et y circulent des plaques de glace et de neige arrondies en "feuille de lotus" par leurs contacts avec les bords.

120206 (4)ar

 

Les canards sont figés sur les bancs de glace.

120205 (16)se ar

 

Les jours suivants, le ciel est dégagé, mais la Loire est de plus en plus chargée.

 

120207(12)rv

 

Dans l'obligation de se nourrir au moins autant que d'habitude, les oiseaux sont revenus sur l'eau ou sur les ilôts glacés.

120206 (45)arc

120208 (39)ar

120207(17)rv

Les "feuilles de lotus" glacés se bousculent maintenant dans les couloirs, où leurs flux sont de plus en plus ralentis. Avec la persistance des température négatives, surtout la nuit, ne se dirige-t-on pas vers l'embâcle du fleuve ?

 

Cygnes tuberculés, Canards colverts...

120208--14-r.JPG

120207(41)r

120206 (87)

... mais aussi Sarcelles d'hiver, Foulques macroule, Poules d'eau, Grands cormorans, Grèbes castagneux, Mouettes rieuses, Goélands leucophée, tous ces habitués de nos hivers semblent s'accomoder du fleuve glacé. Les Hérons cendrés et Grandes aigrettes font des passages furtifs, mais leurs emplacements de pêche sont pris par la glace.

 

Quant aux oiseaux terrestres, ils réapparaissent à partir du moment où la neige a fondu, leur permettant de reprendre leurs recherches de nourriture.
Ainsi, avec le Rougegorge familier, voici une Sittelle torchepot...

120204 montage passereaux

... mais on a vu dans la prairie des Bruants zizi, des Pinsons des arbres, des Mésanges, des Moineaux, des Troglodytes mignons, des Pics verts, des Geais des chênes, des Pigeons ramiers, des Pies bavardes, des Etourneaux sansonnets, des Merles noirs, des Corneilles noires etc.

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

120205 (86)av

En temps normal, il n'est pas conseillé d'alimenter régulièrement les oiseaux sauvages avec des boules de graisse ou avec des graines dans les jardins ou sur les rebords de fenêtres.
Mais la vague de grands froids accompagnée de chutes de neige rend très problématique l'alimentation des passereaux, et met leurs vies en danger.
N'hésitez donc pas à suivre les conseils de notre ami Alban Larousse concernant ce Rouge-gorge ébouriffé qui vient souvent devant nos fenêtres et nous suit de près dans nos promenades :

«Je pense qu'il n'attend qu'une chose : que tu lui installes un distributeur automatique de tournesol (…). Si tu as des pommes "sauvages" du jardin, il va les apprécier ; et du saindoux pour les mésanges : là, tu vas voir, elles vont fondre en larmes devant la véranda ! »

 

Voir aussi ces recommandations de la LPO

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

110410 (78)se

Environ 80 d'entre vous ont suivi en direct, en recevant 35 Balbu-lettres, tous les évènements advenus sur l'aire de Latingy pendant la saison de nidification des Balbuzards pêcheurs en 2011.

Bien que la seconde nidification attendue n'ait pas pu avoir lieu, faute de retour de Balbulat, le mâle "titulaire", les rebondissements n'ont pas manqué sur la plateforme, où un nouveau mâle, baptisé Seb, a pris rapidement le relais.Au moins trois femelles ont cohabité peu ou prou avec lui. Mais le trop jeune Seb manquant de maturité sexuelle, ses tentatives d'accouplement n'ont pas été couronnées de succès, et le nid n'a hélas vu cette année ni oeufs, ni poussins.

Notre nouvel album Balbulat 2011 présente cependant toute une gamme de situations, pour certaines habituelles - apport de bois, apport de poissons, repas, toilettes, plongées en situation de pêche...
110405 montage prise recompensee

... mais parfois inhabituelles, comme cette cohabitation à trois sur le nid !
110412 (85)se r
Prenez donc tout votre temps pour parcourir attentivement ces intéressantes photos !

Nous ne pouvons bien évidemment pas reprendre ici toute l'histoire, mais le diaporama est parlant en lui-même, et permet à ceux qui ont suivi la chronique de disposer des photos dans un format plus important.

Et comme, dès la fin mars, notre chronique "Romance à Latingy" va reprendre, inscrivez-vous dès maintenant à la Balbu-lettre, si ce n'est pas déjà fait !

110523 (11)se r

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

111228 Castorvoeux 2012 b

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

Il n'y a pas photo !
Le vainqueur indiscutable est Jérome Lamour, qui nous a donné toutes les bonnes réponses dès le vendredi 30 au matin. A croire que le jeu était trop facile ?

 

Notre "spicilège", en tout cas, permettait de refaire un parcours dans une biodiversité, la nôtre, celle de notre territoire mardésien, qui ne cesse de nous surprendre.

Cette année de rencontres inédites et de riches découvertes avait commencé par des millions de fleurs, celles que portent les chatons de certains de nos arbres - comme les Peupliers noirs - dès la mi-mars, avant même l'apparition de leurs feuilles, avant les éclosions printanières. (Des chatons ? Oh, que c'est mignon ! _18/03/11)
spicilege 2012 chatons
Mais auparavant, à la fin janvier, les  Perce-neige avaient joué les précurseurs en blanchissant nos sous-bois. ( Portrait - Les Perce-neige... -  26/01/11)

Dans la vaste classe des oiseaux, les Rapaces ont tenu un premier rôle en 2011. Le prestigieux Circaète Jean-le-blanc a confirmé sa présence sur notre territoire. Un même individu, que nous avons baptisé Circalat, nous a offert des moments extraordinaires en se montrant, après la période de nidification, soit en vol, soit posé sur les peupliers en vue de notre observatoire, pendant plus d'un mois. ( Circalat encore - 11/09/11)

spicilege 2012 rapaces-copie-1
Le Circaète n'a pas détrôné le Balbuzard-pêcheur, espèce emblématique, mais maintenant familière, que nous avons contribué à faire revenir dans nos bois. En plus de deux albums de photos (et bientôt trois...), nous disposons d'un album de dessins de Balbuzards signés Alban Larousse, dont les " Balbuzards dans le vent" , une magnifique aquarelle dessinée et peinte "in situ", et qui représente un nid découvert il y a peu d'années non loin d'ici.

Il y a des oiseaux "réguliers", ceux qui fondent notre biodiversité. Mais il y a aussi régulièrement des représentants d'espèces rares, voire totalement inattendues : elles marquent aussi la valeur particulière de nos milieux, puisqu'ils attirent ces visiteurs exceptionnels. C'est le cas des trois Spatules blanches qui ont passé plusieurs jours devant Le Mont à gratter les fonds de la Loire en étiage vers le 20 octobre. (Une, deux, trois spatules blanches : une première ! - 23/10/11 )

spicilege 2012 spatules-copie-1
L'extraordinaire intervient même (ou surtout) là où on ne l'attend pas. D'invisibles araignées, bousculées par une brusque remontée du niveau de la Loire, nous ont offert en novembre un remarquable spectacle, du "jamais vu" pour la plupart d'entre nous. (Toiles et sculptures arachnéennes - 13/11/11)

Rendre visible l'invisible, ou le peu visible, c'est la magie du photographe naturaliste. Beaucoup de temps passé, et parfois la chance, la rencontre improbable qui vous offre une scène rare et furtive. Ainsi ce "bal des Vipères" observé "hors saison", au début octobre. (Le bal des Vipères… - 08/10/11 )

spicilege 2012 viperes
Certaines espèces, quoique visibles, sont méconnues ; et, pour le coup, mal-aimées. Nous avons commencé la rubrique des portraits des mal-aimés par celui de l'Etourneau sansonnet, dont la vie sociale et l'éthologie en général est particulièrement intéressante ( Parmi les mal-aimés : l'Etourneau-sansonnet, surdoué social - 09/11/11 )

 

La Thomise utilise le mimétisme pour se rendre invisible à ses proies. Il nous faut à nous aussi une attention soutenue pour la voir en jaune sur jaune, lorsqu'elle utilise l'Onagre pour chasser (Comment laThomise atomise ses prises - 16/10/11 )

spicilege 2012 thomise
La couleur est un des marqueurs les plus signifiants dans le milieu naturel : variations saisonnières, parures nuptiales, dimorphismes sexuels etc. Elles sont aussi un élément majeur de la beauté des milieux et des spécimens, comme on en voit l'illustration avec les feuillages d'automne dont la palette est extraordinairement variée (L'automne : nos paysages en couleurs… - 03/11/11 )


Mais un paysage peut être trabsformé par l'émergence d'une seule couleur, comme le bleu des Jacinthes sauvages qui couvrent des grandes étendues de sous-bois en avril (Portrait - les Jacinthes sauvages… et la forêt bleue - 12/04/11 )

spicilege 2012 fongique

La variété, aussi bien que les couleurs et les emplacements, ont fait confondre longtemps le règne fongique avec le règen végétal. On entre là dans un univers complexe et paradoxal, puisqu'il offre une ressource alimentaire recherchée, avec un risque mortel à la clef. (A l'automne, le règne fongique - 03/12/11 )


La "secte des insectes" est numériquement bien représentée. Notre inventaire des Libellules, qui comporte 32 espèces différentes, de toutes les couleurs, fait l'objet d'un album spécifique. Il est mis à jour à chaque découverte, comme l'est aussi celui des Papillons. (Album 2 - Libellules (Odonates) )

spicilege 2012 calopteryx

Deux types de Balbu-Lettres : celle qui vous informe de la mise en ligne de nouveaus articles ou dossiers sur votre blog favori. Et d'autre part, dès la fin mars prochain, celle qui vous racontera à nouveau, au quotidien, et dès le retour de migration des Balbuzards pêcheurs, tout ce qui se passera sur l'aire de nidification de Latingy. "Romance à Latingy", 3è année.

Pour les privilégiés inscrits, exclusivement !

(Photo extraite de la Balbulettre " Romance à Latingy 2011 N° 28 - Quand c’est fini, n-i n-i, ça recommence… "

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

110318 (70) montage chatons

Encore un jeu  pour vous en l'honneur des fêtes ! Un jeu qui vous amènera à "revisiter" l'année 2011 à travers les meilleurs des 70 articles publiés, des 13 albums mis en ligne, ainsi que dans une des 49 Balbu-lettres qui vous ont conté les évènements de l'aire de Balbuzards.
Règle du jeu, à travers l'exemple ci-dessus : chaque gros-plan figurant dans un des quatorze carrés doit vous permettre d'identifier un article, un album ou une Balbu-lettre de ce blog. Ici, il s'agit de l'article Des chatons ? Oh, que c'est mignon ! du 18/03/2011.

 

montage spicilege 2012


A gagner : Une reproduction A3 signée du grand Alban Larousse (valeur 35€), ou deux photos A4 de J.-M. Salomon au choix. A prendre à Mardié.
Le gagnant sera, soit le premier à avoir donné les quatorze bons résultats, soit celui qui aura envoyé les meilleurs résultats à la date du 8 janvier à minuit.

Vos résultats sont à envoyer par courriel à l'adresse le-castor-enerve@orange.fr  .

Les articles devront être repérés par leur titre et leur date.

Les albums par leurs noms et par le code de la photo-source ou le nom du dessin.

La Balbu-lettre par son numéro (il n'y ena qu'une).

 

Bonne chance !

* SPICILÈGE, subst. masc.
Rare. Recueil de notes, de documents, de textes.

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

111120 (5)se m

... à Fanny Le Guen, la remarquablement aimable et compétente "Coordinatrice" de Nature Centre qui nous quitte en migrant d'Orléans vers d'autres cieux.


(Montage de photos prises à Mardié)

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

110816 (17)mat a-copie-1
Qui, en premier, nous identifiera trois des quatres sujets de ces photos ???
A vos coms !
04111316 mat
111118 (3)r a
111105(9)mat

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

111110 (7)se montage panoramic rose

11/11  - Aux petits matins de l'automne, le ciel nous offre parfois une symphonie en rose et or. La musique des couleurs inonde aussi bien les paysages...
111110 (31)
101029--8-pano.jpg

... que leurs occuppants.

Ici un Grèbe huppé, de retour depuis peu.                                                                        111112--87-se-r.JPG

111112 (75)se
111113 (34)se rose

Devant le clocher de Darvoy, un Faucon crécerelle en vol stationnaire.

111111--4-r-agr.JPG
Peut-être celui qui  nous est familier au Mont.
111106--1-ar.JPG

Mais ce n'est pas fini :
le soir, le coucher du soleil peut nous ramener la gamme des roses et des mauves...
111112--97-se-r.JPG
jusqu'à l'embrasement final, couleur de feu.
111023--1-r.JPG

Cependant, aujourd'hui, comparé au lever du jour, ce couchant est bien calme.

Nous en avons connu bien d'autres avec des ciels éblouissants, magiques, stupéfiants...
Tel celui-ci, tout à fait inoubliable, qui remonte à novembre 2004.

041112 (49)r
Je suis resté "scotché" plus d'une heure, du début à la fin, les pieds dans l'eau...

041112 (47)r

... totalement pris par ce spectacle à 360°, dont seule la nuit noire a pu me détacher !

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 > >>

 

Articles récents

Hébergé par Overblog