Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loire & biodiversité

Loire & biodiversité

Pour vous, nous illustrons ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par un absurde projet de déviation routière datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, et nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !

Articles avec #actualite catégorie

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES

Pour ceux qui n'auraient pas suivi les évènements "à suspense" qui se sont déroulés "En direct" sur l'aire BalbuCam, voici quelques rappels... Illustrés par des extraits de vidéos.

Premier rappel : les pontes s'étaient succédées à partir du 7 avril tous les trois jours, soit le 10 et le 13 avril.

Les éclosions intervenant en moyenne 37 jours après les pontes, la date critique était le 15 mai... Et tous les BalbuCamés étaient déjà aux aguets afin de ne pas rater la découverte.

 

16 mai : Première éclosion de la Saison 4 !

C'est au petit matin du 16 mai, peu avant 8h 30, que Sylva dévoile pour la première fois le premier éclos des poussins de 2019, Saison 4 de la BalbuCam.

La première petite becquée ne tarde pas : le poussin devait être sorti de sa coquille depuis un moment, et Reda avait approvisionné pour cela un beau poisson à côté de la femelle.

On voit aussi Sylva écarter la coquille de la coupe du nid. Voilà, dans une petite semaine, on devrait pouvoir admirer deux autres poussins, et assister ensuite à la croissance ultra-rapide de ceux qui deviendront vite des "jeunes" !

17 mai : Deuxième éclosion en 2019 !

A 8h 48, le lendemain de la première éclosion, Sylva se lève et laisse apparaître le deuxième poussin encore dans sa coquille. Et comme la femelle entreprend un précautionneux contournement, on voit très bien ce poussin faire des efforts pour sortir de l’œuf…


Tandis que les deux poussins s'agitent, Sylva récupère un morceau de poisson. Et après s'être nourrie, entreprend un nourrissage de l'aîné... Le nouveau étant, semble-t-il, encore à moitié dans sa coquille !

Les poussins paraissent toujours affamés, alors les nourrissages se multiplient. Reda assure un approvisionnement pléthorique avec en permanence un ou deux, voire trois proies déposées à côté de Sylva.


Du coup, on le voit plus facilement passer devant le Mont lorsqu'il se rend à la Loire...

ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES
ECLOSIONS ET NOURRISSAGES

Un conseil : ne ratez pas la troisième éclosion, sans doute très proche...

 

Et ne manquez à aucun prix les nourrissages des poussins, les scènes les plus émouvantes de la reproduction... Pour les cœurs sensibles ;-)

 

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
La pause du Faucon

Vers la fin d'une journée grisailleuse et ventée, un petit Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) se pose au sommet des grands Peupliers du Mont, où il va rester tranquille pendant près d'une heure...

En profitant, bien évidemment, pour faire de temps en temps un petit brin de toilette.

La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
La pause du Faucon
Publié le

Portrait : le Faucon crécerelle

 

Publié le

Faucon crécerelle à l'affût

 

Publié le :

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Oh, des Loriots !

Autant le Loriot d'Europe (Oriolus oriolus) se laisse entendre par un chant très spécifique (le "didelio"), autant il se laisse peu voir. Soit qu'il vole furtivement dans les hautes frondaisons ; soit qu'il chante perché sur la plus haute cime du voisinage.
 

Entendu une première fois il y a une quinzaine de jours, puis enregistré en forêt par le système de reconnaissance des chants d'oiseaux de notre BalbuCam depuis quelques jours, il revient faire des passages sur les branches mortes des grands Peupliers au fond de la prairie du Mont.

Et ce matin, alerté par des chants se répondant - auxquels j'avais tenté de joindre les miens - j'ai pu voir arriver, là où je les attendais, un mâle, puis une femelle... Les deux visiblement en poursuite dans un rituel nuptial...

Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !

Rapprochements et dérobades...

Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !

Notre ami Alban Larousse nous avait proposé ces superbes dessins d'un des plus beaux parmi les oiseaux d'Europe :

Oh, des Loriots !
Oh, des Loriots !

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
La vie nocturne des Effraies

Sur le domaine de Latingy, notre ami José Gomez a installé un piège photo-vidéo devant l'entrée d'un nichoir à effraies installé il y a deux ans par Patrick Duhamel.


Voici sa vidéo : elle permet de visualiser l'activité de ces rapaces nocturnes, probablement au début d'une nouvelle reproduction...

L'an dernier, la reproduction avait sans doute abouti à trois poussins, mais seulement à deux jeunes à l'envol.


Nous avions pu en photographier un, posé sur la branche basse d'un Châtaignier voisin...

La vie nocturne des Effraies
La vie nocturne des Effraies
La vie nocturne des Effraies
La vie nocturne des Effraies

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Jamais d’œufs sans trois !

Alors que Sylva et Reda se sont retrouvés sur leur aire de reproduction le 17 mars, exactement comme en 2018, les deux premières pontes de la femelle sont intervenues elles aussi aux mêmes dates que l'an dernier, le 7 puis le 10 avril. Seule différence : au lieu de découvrir les œufs au petit matin, pondus sans doute pendant la nuit, nous avons été nombreux à "deviner" au milieu des après-midis que quelque chose s'était passé avant d'avoir, en même temps que Reda, la confirmation visuelle des pontes.

Jamais d’œufs sans trois !

Mettez-vous donc en observation pour découvrir en direct, sans doute demain samedi 13 avril au cours de l'après-midi, la troisième ponte attendue de Sylva !
En attendant, guettez les scènes d'apports de poissons, de passages de relais pour la couvaison, d'aménagements du nid...


La Saison 4 a démarré et se déroule à la perfection, notamment avec une entente parfaite du couple et une participation importante du mâle à la couvaison. Tout cela est de bonne augure pour la suite de cette belle aventure !

Jamais d’œufs sans trois !
Jamais d’œufs sans trois !
Jamais d’œufs sans trois !
Jamais d’œufs sans trois !
Jamais d’œufs sans trois !

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps
Impressions de printemps

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
L'odyssée du loup

Ce soir sur France 4 :

Si vous n'avez pas vu ce documentaire lorsqu'il est passé sur France 2, ne le manquez pas ce soir à 21h sur la quatre !

Il est magnifique ; il montre un animal sauvage magnifique ; il raconte une belle histoire... Et on se demande sans arrêt comment ont pu être filmées ces scènes incroyables.

L'odyssée du loup
L'odyssée du loup

A défaut, vous devez pouvoir retrouver la vidéo sur Internet.

Et si vous voulez comprendre "comment ?", un "making-off" existe qui vous livrera des secrets très surprenants... tout en déflorant les si beaux mystères...

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge

Tous les ans, il a son heure de gloire... Ou plutôt sa semaine de gloire. Ce magnifique Peuplier noir (Populus nigra) situé en bas du coteau du Mont fleurit chaque année au printemps.

 

Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge

Car les "chatons" cramoisis qui éclosent et qui le recouvrent momentanément sont bien des fleurs (Revoir notre article " Des chatons ? Oh, que c'est mignon ! " du 18/03/11, on ne s'en lasse pas !). Qui vont bientôt lâcher aux vents leurs pollens, et ainsi féconder leurs congénères femelles.

Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge
Le Peuplier noir rouge

Ce week-end, pour lequel s'annonce du beau temps, est le moment parfait pour une petite ballade en rive de Loire, depuis l'extrémité de la Rue du Bois-Minet à Mardié, pour aller contempler cet arbre exceptionnel.

 

Vous en profiterez pour contempler une nouvelle fois le paysage magnifique que le conseil départemental veut absolument ravager pour y faire passer une route avec plein de voitures et de cacamions... Où paraît-il, ils ne dérangeront "personne"  !

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Sylva et Reda déjà sur leur nid !

Le 17 mars, entre averses et giboulées de grêlons, le couple Sylva/Reda, couple "titulaire" du nid du Grand Bois à Mardié, s'est reconstitué vers  8h 40. Sylva était déjà sur l'aire depuis samedi 16 midi.
 

 La femelle 1 B avait pris possession des lieux. Au point qu'on l'y avait vu rapporter un très gros poisson étêté, juste avant que Sylva ne vienne tourner au dessus d'elle. Comprenant sa mauvaise fortune, 1B s'est enfuie avec ce poisson, une minute avant que la reine Sylva ne vienne reprendre le contrôle de la plateforme.
Son compagnon Reda l'a rejoindre ce matin peu après le début du Direct, mais il n'est pas impossible qu'il ait été là depuis hier soir...

Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !

En tout cas, non seulement Reda a fait son apparition en se posant sur le dos de Sylva, mais encore les accouplements ont suivi rapidement ! 

Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !

Reda est aussi actif sur l'amélioration du nid, mais surtout sur l'apport à Sylva de poissons de tailles variables...

Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !
Sylva et Reda déjà sur leur nid !

Dans quinze/vingt jours, on peut attendre le début des pontes et l'incubation durant 37 à 41 jours, les éclosions pourraient intervenir vers la mi-mai. A condition, bien évidemment, que Reda ne réitère pas ses "exploits" de l'an passé, ou que quelqu'autre mauvaise circonstance ne perturbe pas le cycle "normal" de la reproduction !

Mais vu le départ impeccable, d'abord du point de vue de l'image diffusée, puis de la belle concordance des arrivées de la femelle et du mâle, on peut rêver d'un déroulement parfait !

Voir les commentaires

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !

Dimanche 3 mars, entre averses et tempêtes, la petite équipe de BalbuCam s'est affairée autour, le long et en haut du séquoia qui porte l'aire des Balbuzards pêcheurs du grand Bois à Mardié.
A la suite d'une malencontreuse coupure juste à l'extrémité de la dernière saison, toute la ligne qui apporte le courant  et transporte les images vers le net a été revérifiée et sécurisée. Les équipements image, son et transfert des signaux ont été remis en place.
Dès le redémarrage de l'installation, nous avons retrouvé une image parfaite et un son extraordinaire : au petit matin, le concert des oiseaux est un véritable enchantement... Et la reconnaissance des espèces par le son permettra de mettre un nom sur chacun des musiciens de ce concert !

Dans le vent froid, deux barbus sur l'aire du Grand Bois !

Dans le vent froid, deux barbus sur l'aire du Grand Bois !

Le "En direct" du site BalbuCam a démarré hier dimanche 10 mars à 8 heures. Il n'a pas fallu longtemps pour que les candidat(e)s à l'occupation de l'aire se manifestent : il y en a déjà trois, probablement des femelles, dont deux "inconnues" et une qui avait déjà tenté sa chance l'an dernier ... Avant de devoir céder la place, finalement occupée par les "titulaires" : Sylva, la femelle, et Reda le mâle.

Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !

Première confrontation vers 11h le 11 mars : 1B contre "bague alu".

Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !

C'est la première qui l'emporte, et qui s'incruste sur l'aire, recharge le nid etc.

Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !
Saison 4 de la BalbuCam : c'est parti !

Si Sylva et Reda sont attendus sereinement sur leur aire pour une nouvelle saison de reproduction, c'est que nous avons réussi, grâce à nos actions judiciaires, à repousser le projet funeste du conseil départemental qui avait décidé de déboiser à l'automne pour faire passer sa déviation routière.


La lutte bat son plein, mais maintenant ce sont les destructeurs qui sont acculés : ils pratiquent l'"infox" plus que jamais. Ainsi, nous avons révélé l'existence d'un rapport du BRGM qui prédit des désordres du pont envisagé comme "possibles, voire probables" avec dommages aux personnes et aux biens, et mise hors d'usage de l'ouvrage. Le CD45 prétend être "transparent" sur la question, alors que ce rapport devait être caché trois ans ; et que le maitre d'ouvrage s'est totalement dispensé de suivre les "recommandations" du BRGM... A croire qu'il ne les a pas lues, ou qu'il ne prend pas au sérieux la réalité des risques !
 

Quant au réchauffement climatique, contre lequel nous allons encore marcher le samedi 16 mars partout et notamment à Orléans, le "président" Gaudet n'en a rien à cirer : il n'en a jamais entendu parler, et il doit en bon notable conservateur encourager le BTP qui construit des ponts d'une part (suivez notre regard vers Châteauneuf-sur-Loire), l'industrie automobile et les lobbies routiers et logisticiens, très présents autour d'Orléans d'autre part...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

 

Articles récents

Hébergé par Overblog