Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 19:45

 

Beaucoup d'entre nous rêveraient d'avoir des ailes. Mais nous pouvons aussi envier les yeux de nombreux animaux, bien supérieurs aux nôtres. Les yeux des libellules comme l'Aeschna mixta (Notre article   Papillons et libellules du 22/08/13, et Album 2 - Libellules) sont formés de la juxtaposition de plus de 28 000 unités fonctionnelles, facettes appelées ommatidies. Ces "capteurs" occupent la plus grande partie de la tête, ils procurent un champ de vision tout à fait exceptionnel.

Les rapaces, nocturnes comme diurnes,à l'instar de l'Epervier d'Europe (Notre article   Portrait : l'Epervier d'Europe, chasseur discret mais redoutable du 24/10/13) ont une vue perçante, lointaine, même dans des conditions d'éclairage basses. Leur acuité visuelle est plusieurs fois supérieure à la nôtre, et leur champ de vision global de 110° est complété par une capacité de rotation de la tête de 270° : leurs proies n'ont plus qu'à bien se planquer et à ne pas bouger !

130821 (76)se montage reponse E

 

 

Le fait d'avoir des ailes prive les oiseaux d'avoir deux membres supérieurs. Et comme il faut bien porter à sa bouche de quoi se nourrir, c'est le bec qui sera l'outil préhenseur. A la fois "main" et "bouche", il doit donc avoir une forme adaptée à un type de proie ou de consommation : court et crochu comme chez la Chouette effraie (Notre article  Chouette… Une nuit de la chouette ! du 22/03/13), ou long et pointu comme celui du Martin pêcheur (Notre article  Gros poisson pour petit oiseau du 02/08/13, et Album 4a - Martin pêcheur. Sur terre, il existe une incroyable variété de formes de becs, du Toucan au Grosbec casse-noyaux, du Pélican au Colibri !

081008 (125)a montage reponse F

 

Les mammifères végétariens sont loin d'avoir les mêmes préoccupations. Notre Castor d'Europe (Notre article Enfin vus du mont : "nos"… Tendres castors du 22/05/13, et Album 1f - Nature et paysages 2013) n'est pas conformé pour la prédation, ses yeux sont minuscules. Mais parce que son alimentation est composée principalement de produits ligneux qui nécessitent l'accès aux branches, il est doté d'une paire d'incisives spectaculaires grâce auxquelles il peut abattre seul un arbre de 12 cm de diamètre en une demi-heure, le découpant en pointe.

Si l'on excepte le rares plantes carnivores, les végétaux constituent une immense base alimentaire pour tout le monde vivant. Dépourvus d'organes de prédation, ils peuvent quand même pour certains mettre en place des défenses physiques ou chimiques. Ainsi les fruits du Chataignier (Notre article La saison des récoltes du 15/10/13, et Album 1f - Nature et paysages 2013) peuvent arriver à maturité sous la protection de bogues dotées de piquants dissuasifs. C'est quand même mieux que du poison !

130519 (199)ser montage reponse G

 

L'adéquation fonctionnelle des espèces à leurs milieux et à leurs besoins - s'alimenter, se reproduire, se protéger...- semble donc déterminer pour une très large part leur morphologie, leurs organes majeurs et leurs enveloppes extérieures. Mais cela n'explique pas tout, et on peut aussi regarder et apprécier des espèces pour certaines de leurs caractéristiques spécifiques sans justification apparente, et/ou pour des comportements particulièrement intéressants. Ainsi le sympathique Lézard vert est couvert de petites écailles en forme de perles remarquablement colorées (Notre article Le lézard vert, capteur solaire du 26/05/13, et Album 1f - Nature et paysages 2013).

La Mante religieuse fait aussi dans le spectaculaire (Notre article La mante religieuse, "tigre de l'herbe" du 21/09/13, et Album 1f - Nature et paysages 2013) Avec en plus le don de mimétisme par homochromie qui lui permet de passer du vert vif au beige suivant la couleur du milieu ambiant.

130507 (110)ar montage reponse H

 

L'Ecaille chinée (Dans l' Album 3 - Papillons du 22/08/13) comme le Blaireau (Notre article Les (presque) invisibles mustélidés du 30/11/13) font dans le chic du noir et blanc, aux antipodes du mimétisme. Pourquoi ? Bien des mystères  subsisteront encore longtemps dans notre connaissance de la nature... Et c'est sans doute tant mieux !

130801 (342) s montage reponse I

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories