Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:34

 

120811 (96)ar

Actrices principales de l'étang, de nombreuses Grenouilles pointent leurs yeux curieux en surface, à l'affût inlassable de proies qui auraient l'imprudence de les approcher : principalement des insectes volants.

 

120411 (247)se

Cette cinquième approche du petit étang nous amène à parler du monde de ceux que l'on appelait les Batraciens, qui sont devenus aujourd'hui les Amphibiens.

 

Pour cela, il nous faut repartir de ces masses gélatineuses brillantes qui flottent en surface du plan d'eau dès le début du printemps.

120330 (57) montage tetards r

Nous vous avons fait découvrir, dans notre article "Photo-mystère : trop tard, ce sont des têtards…" du 02/04/12, et par la suite, comment à partir de ces pontes, par milliers, des larves minuscules se transformaient neuf fois pour atteindre le stade de la Grenouille.

 

100719 (14)r Rana temporaria

Nous l'avions indiqué : si l'espèce la plus visible à l'état adulte dans l'eau de l'étang est la Grenouille verte (Rana Ridibunda) dont la photo est au début de cet article, les grosses masses d'oeufs semblent être celles de Grenouilles rousses (Rana temporaria) qui se dispersent par la suite hors du milieu aquatique.

 

A l'instar de ces denières, d'autres Amphibiens vont n'user du milieu humide que pour la reproduction.

Par exemple les Rainettes qui sont "arboricoles", comme cette Rainette méridionale (Hyla meridionalis) :

120722 (35)r

on la rencontrera dans les hauteurs de la végétation... mais pas forcément en haut des arbres !

 

Ou encore le Crapaud commun (Bufo bufo) au déplacement terrestre plutôt "lourdingue" :

090714 (157)r

on lui construit parfois des "crapauducs", petits tunnels sous les routes, pour le protéger sur l'itinéraire qui le conduira, en compagnie de congénères, vers le plan d'eau où il reproduira l'espèce.

 

A ce jour, nous n'avons pas contacté de Tritons ou de Salamandres dans l'environnement de notre étang.

 

Voilà, nous avons fait à peu près complètement l'inventaire de la faune qui habite ou fréquente cette zone aquatique. Laquelle contribue à enrichir fortement la biodiversité de notre territoire.

100715 (42)ar

Il nous reste à regarder de plus près les espèces végétales les plus déterminantes qui, comme on le voit ici, peuvent contribuer directement ou indirectement à la vie des espèces animales... ou simplement à leurs petits bonheurs !

 

A suivre...

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories