Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:50

080904 (22)br Aeshna cyanea M-copie-1

 

Après un premier article introductif (Le petit étang du Grand bois, rendez-vous de biodiversité (1)), nous reprenons notre exploration de ce concentré de biodiversité.

Et nous la reprenons avec cette belle libellule, l'Aeschne bleue mâle (Aeshna cyanea) qui peut survoler le plan d'eau infatigablement, pendant des heures et des heures, et des jours durant...

 

Son parcours rapide et saccadé s'attarde dans le secteur de la tête de l'étang, près du "moine de vidange" : là où l'étang est le plus large et le plus profond... Là où s'épanouissent quelques pieds de charmants nénuphars, implantés pour leur effet décoratif en complément d'une végétation aquatique naturelle très dense, évolutive, mais pas toujours pittoresque.

090816 (38)s r

080717 (27)aa

080717 (24)ar

 

Pourquoi s'intéresser d'abord aux Odonates ? Parce que près de ce milieu humide favorable à leur reproduction,  on en trouve une grande variété : une quinzaine d'espèces, dont certaines sont spécifiques à ce milieu et ne se retrouvent pas près de notre autre milieu humide propice aux libellules : la Loire. Profitez-en pour les retrouver dans notre  Album 2 - Libellules .

 

L'autre star de l'étang est une cousine de la précédente, l'Aeschne affine (Aeshna affinis), paradoxalement plus bleue que l'Aeschne bleue ! 

080729 (50)a Aeshna affinis M

 

Comme elle, il est exceptionnel de la voir posée. Pourtant la voici immobile sur un jonc, probablement à l'occasion d'une manoeuvre liée à la séduction d'une partenaire...

090711 (71)aa Aeshna affinis

 

Car les libellules dans leur ultime phase de développement, dites imagos, ont une durée de vie limitée : avec l'alimentation, la reproduction est donc leur préoccupation permanente en période d'activité, comme on le voit ici pour ce couple de Sympetrum sanguin (Sympetrum sanguineum) :

060719 (019) Sympetrum sanguineum accouplement

 

Le Plantain d'eau commun (Alisma plantago-aquatica) offre ses tiges grasses à la femelle de la Leste dryade (Lestes dryas), une fois fécondée, pour y insèrer ses oeufs un à un en se déplaçant verticalement :

060629 073 Lestes dryas montage ponte

 

Les plages humides attirent aussi en été de multiples espèces de Lépidoptères, autrement dit de papillons, comme ici l'Azuré de la faucille (Everes alcetas). Mais ceux-ci sont moins inféodés aux milieux aquatiques, notamment concernant leur reproduction.
Profitez-en pour retrouver tous nos papillons dans notre Album 3 - Papillons .

110612 (220) Azure de la faucille

 

D'autres insectes fréquentent aussi l'étang sous l'eau ou sur l'eau ; mais c'est une autre histoire, dont nous vous reparlerons plus tard...

 

A suivre...

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories