Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 22:08

140628 (163)se r

Comme on peut le comprendre en regardant la vidéo qui suit, les petits Eperviers suivent avec attention tout ce qui se passe en bas, au pied de leur Chêne. Depuis les sifflements d'alerte de leurs parents, ils sursautent au moindre craquement,  ils s'inquiètent des pas qui résonnent sur le chemin ou qui froissent  bruyamment la végétation sèche des sous-bois... 


Sèche... Ce n'est plus le cas en ce 28 juin : les averses se sont succédé depuis des heures. Au passage au P0, nous avons vu Sylva, trempée à force de protéger ses petits de la pluie, tenter de sécher ses ailes depuis le haut du perchoir en les étendant comme le font habituellement les Cormorans ! 

 

Alors que quelques gouttes annoncent une nouvelle averse, ce sont cette fois quatre petits qui sont visibles simultanément : un d'entre eux bien dressé en vue, un autre couché à ses pieds, les deux autres plus ou moins dissimulés par les grosses branches.  

140628 (150)se br

140628 (173)se r

Le temps de se caler dans l'axe d'un improbable couloir de vision à peu près dégagé, de stabiliser au mieux le tripode  support de la lunette, et de régler la digiscopie, l'averse s'est intensifiée et tourne au déluge. Dans ce film, tandis que son bruit est de plus en plus présent et même qu'elle devient bien visible, les petits rapaces subissent la pluie stoïquement sans broncher. 

Les intempéries, fortes pluies ou même grêle, sont une cause de la mortalité statistiquement élevée lors de la reproduction des oiseaux. Les nids des rapaces sont peu ou pas protégés, el très vite la progéniture devient trop volumineuse pour que la mère puisse efficacement la recouvrir en totalité, même avec avec ses ailes déployées...

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories