Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loire & biodiversité

Loire & biodiversité

Pour vous, nous illustrons ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par un absurde projet de déviation routière datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, et nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !

Publié le par Jim
Publié dans : #Actualité

En octobre 2013, nous avions eu une saison d'automne "normale" :  l'herbe était verte, les fruits étaient... épanouis, et les bois pleins de champignons...
 

Cette abondance va-t-elle devenir un simple souvenir ?  En 2018, l'herbe est grillée partout, quelques mini-coulemelles ont réussi à sortir du sol après une averse sans lendemain ; les pommes ont été mangées par les oiseaux, les guêpes et les frelons avant d'être mures, et les poires sont restées rachitiques ; le potager a été abandonné depuis les dernières années trop chaudes, qui auraient exigé beaucoup d'arrosages...


Faut-il se résigner à ces changements climatiques ? Ou se battre contre les irresponsables dont les choix irresponsables nous conduisent "dans le mur" ?

 

 

Article publié le 15 octobre 2013

131011 (11)r

La biodiversité, cela inclut aussi tout ce que la nature produit dans nos jardins. Beaucoup d'espèces sauvages ont permis de produire des variétés "horticoles" : ainsi, vous pourrez aussi bien récolter des châtaignes dans les bois que sur votre arbre greffé, lequel donnera des fruits plus gros et sans doute plus abondants. A contrario, des variétés cultivées abandonnées depuis longtemps ou des arbres nés de transferts de fruits ou de graines par des animaux frugivores peuvent "ré-ensauvager" l'espèce. Il y a donc des continuités entre ces deux "mondes" comme il y en a entre certains animaux sauvages et leurs variétés domestiques.

080827 (164)ar

 

Indéniablement, septembre et octobre marquent par l'abondance des récoltes qu'on peut y faire.

Il s'agit notamment des fruits qui se conservent particulièrement bien, et qui, pour certains, vont constituer des provisions pour l'hiver proche.

041007 (03)r

Noix, châtaignes, pommes peuvent notamment, s'ils sont placés dans de bonnes conditions, être mis en réserve pour des semaines ou des mois.

 

Il en est de même de certaines Cucurbitacées récoltées au potager, comme les potirons dont on pourra faire de bons veloutés au moins jusqu'à Noël. Ou comme les pommes de terre, évidemment.

041007 (10)

 

C'est aussi l'époque des vendanges. Certains raisins comme le Noah, que l'on ne retrouve plus que sous forme semi-sauvage, peuvent se conserver des semaines.

131014 (21)ar

Mais c'est à travers leur vinification que les meilleurs cépages vont nous alimenter pendant des années.

 

D'autres fruits de l'automne sont plus fragiles, et doivent se consommer rapidement : framboises et fraises "remontantes", figues, poires etc.

050923 (7)r

 

Enfin, c'est la saison des champignons, nous l'avons déjà évoqué.

110802 (5)ar Cepes

 

Bref, si l'automne nous fait trop souvent regretter les printemps fleuris ou les étés chauds et ensoleillés, ils nous donnent en contrepartie beaucoup de plaisirs gustatifs et visuels !

041007(20)

Commenter cet article

Claude Marec 15/10/2013 15:25


Bonjour Jean-Marie, l'ai particulièrement apprécié la photo de la chataigne, on dirait un visage ! Et la dernière photo, en paysage d'automne.   Merci.

 

Articles récents

Hébergé par Overblog