Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 13:30

Loin de nous l'idée de dénigrer les fleurs horticoles, celles que nous vendent les jardineries et que nous plantons dans nos massifs : beaucoup de ces "créations" sont très belles et accumulent toutes les qualités possibles et imaginables.

Mais, pour les amoureux des fleurs, au regard de ces innombrables cultivars sophistiqués, rien ne vaut la pureté et la simplicité des espèces sauvages dont ils sont issus.
120601 (8)r
Actuellement, les fleurs blanches et souples du Chèvrefeuille des bois embaument littéralement leur environnement : les parfumeurs le savent, qui utilisent couramment cette fragrance délicieuse. La plante rustique se suffit à elle-même, elle ne déparera pas non plus dans un grand jardin savamment composé.

Mais nos Pivoines, Glaïeuls,
Tulipes, Œillets, Jacinthes, Géraniums, et bien évidemment, pour commencer, nos Roses... Toutes ces fleurs familières cultivées dans les pépinières ont pour origine une fleur simple dans la nature sauvage. Vous rencontrerez les élégantes pivoines sauvages roses, à une seule rangée de pétales, dans les sous-bois du Moyen-Atlas marocain ; les fins Glaïeuls pourpres (Gladiolus illyricus) colonisent des prairies sèches dans le midi de la France ; les frêles Tulipes sauvages (Tulipa sylvestris) de couleur jaune abondent dans les forêts jurassiennes, mais se rencontrent aussi plus rarement dans le Loiret.

120517 (90)a r
Partout dans nos campagnes, le simplissime églantier, alias Rosier des chiens (Rosa canina), préfigure les innombrables variétés de rosiers, anciens comme modernes, qui honorent prioritairement nos petits et grands jardins. En bouton comme épanouie, sa fleur possède une couleur tendre et un parfum suave mais délicat. Pour ceux qui aiment la pureté et détestent les maquillages, ce pourrait être la fleur idéale.

Le "Géranium" des balcons et jardins de banlieue est en fait un "Pélargonium" dont on rencontre la variété sauvage dans l'Anti-Atlas marocain. Mais la famille des Géraniums se décline chez nous en multiples espèces familières.
120617 (5) montage Geranium
Celles qui ont des fleurs de petite taille, comme le Bec-de-grue commun (Erodium cicutarium) ne sont pas pour autant méprisables : elles peuvent compenser en colorant des prairies entières, marquant ainsi les paysages pendant leur période de floraison.

C'est d'ailleurs une des qualités principales des fleurs sauvages : si, au détail, elles savent séduire aussi bien ou mieux que les fleurs de culture, ellles se reproduisent très généreusement, à condition qu'on ne les détruise pas avec des monstrueux "désherbants" et autres "pesticides" mortels.
040612 (20) montage coquelicot
Les Coquelicots (Papaver rhoeas), variété domestique des Pavots décoratifs - ou fournisseurs de l'opium - reviennent très vite coloniser les friches agricoles non traitées (ici avec des Vipérines) et marquer des collines entières de leurs innombrables taches lumineuses, pour le plus grand plaisir des amateurs des peintures de Vincent Van Gogh  ou de Jean Arène.

120517 (84)r
Et comme "bouquet final", une magnifique station de Trèfle incarnat (Trifolium incarnatum) située juste en face du Mont, sur la petite falaise sud de la Loire près de l'ancienne sablière Mauger.

Partager cet article

commentaires

Frédéric 30/06/2012 11:27


Une petite précision : la petite fleur en zoom n'est pas l'herbe à robert mais un Erodium cicutarium (bec de grue à feuilles de ciguë).

Bravo pour vos textes qui accompagnent superbement ces photos de dame Nature!


Amicalement
Frédéric

Sylvie David-Rousseau 23/06/2012 11:03


La nature, dans son exubérante profusion, réalise , très souvent les plus  beaux paysages .Malheureusement, les concours des "maisons fleuries" et "des villages fleuris" ne récompensent pas
ces amateurs et protecteurs de fleurs naturelles et de prairies colorées. La balconnière de pélargonium et surfinia dans des jardins bien "nettoyés" l'emporte toujours ...DOMMAGE  !! 


 

Jim 29/06/2012 18:11



Oui, c'est parfaitement consternant, mais ça fait marcher certains commerces, alors...



Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories