Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 11:00

130811 (5)

Ces jolies étoiles blanches aux grandes étamines appartiennent à la  Clématite des haies (Clematis vitalba). Plus rustique que ses cousines horticoles, cette vivace devient au fil des années une liane solide appellée aussi "vigne de Salomon", ou encore "bois à fumer" : pour nous, ce fût la première cigarette !


Comme son nom l'indique, cette liane grimpe sur les haies, parfois très en hauteur, et y fleurit abondamment de juin à août.

130815 (62)v

 

Mais elle peut aussi se développer au sol dans une prairie, et y repousser vigoureusement chaque année.

130810 (126)ar

 

Les fleurs de cette plante hermaphrodite se transforment en fruits surmontés d'appendices soyeux...

130815 (60)a

... qui persistent sous forme de panicules plumeux denses décorant joliment les buissons en hiver.

090324 (102)v

Partager cet article

commentaires

Le Chevalier Dauphinois 07/12/2013 19:40


Diantre !... Surpris je suis devant cette fleur. Dans mes montagnes la clematite bleue des alpes est bien différente.


  Il est vrai que je ne photographie que rarement les fleurs en dessous de 1600m. Mais c'est logique, j'habite loin des plaines.


  Pourtant il m'arrive de photographier des fleurs proches de "mes" châteaux forts :


Eranthis hielalis à la ruine de Landsberg


Une passiflore à la ruine de Lomne


 

Jim 07/12/2013 20:10



Oui, la Clematis alpina est plus petite, mais plus jolie avec ses fleurs bleues. Mais les fruits portent les mêmes "plumes" soyeuses.


J'ai eu la même passiflore dans ma véranda. Elle était généreuse et se mélangeait avec du Muscat de Hambourg. J'ai eu tort de rajouter... un pied de Clématite horticole. Il a apporté une
cochenille blanche envahissante catastrophique. Pour s'en débarasser, il a fallu  trois ans et le sacrifice des deux grimpantes. Mais la vigne a attrapé le mildiou...



Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories