Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:50

130823 (335)aa

Ou alors, par rivalité pour le territoire, on se fait une méchante "prise de bec" ?

 

Au Québec, on se donne volontiers des "petits becs", des petits baisers sur la bouche. Vous allez découvrir qu'au pays des Martins pêcheurs, on se donne parfois des gros becs : on va même, avec son bec, jusqu'à attraper l'autre par le bec et à lui faire faire des choses assez inattendues...

 

Alors l'amour ou la guerre ?

Regardez d'abord cette sélection de photos tout à fait exceptionnelles, montées en diaporama (4') : capturées l'été dernier au téléobjectif, elles montrent deux prises de becs. La seconde est la plus extraordinaire : on y voit la femelle, dont le bec est pris par le bec du mâle, effectuer deux balancements complets avant d'être lâchée et de remonter sur le perchoir.


  Voici les principales images de la première prise de bec, celle où le mâle est "balancé" dans le vide :

130823 (156)a

130823 (145)a

130823 (146)a

130823 (147)a

 

Cette séquence ne figure pas dans la vidéo qui suit : on y voit d'abord une autre, un peu similaire, où c'est la femelle qui fait un petit tour.

(A noter que sur le bruit de fond que constitue le courant rapide du fleuve à cet endroit, vous entendez les déclics simultanés de notre appareil photo. Et que sur le fond des images, on voit passer de nombreuses Ephémères)

 

Voici le ralenti du double balancement :


 
  Et voici maintenant les principales images du double balancement.

130823 (334)za

130823 (335)a

130823 (336)a

130823 (338)a

130823 (339)a

130823 (342)a

 

Alors, au vu de toutes ces images : l'amour, ou la guerre ?

Il semble bien que ce soit la deuxième version. Pour plusieurs raisons :

- Dans le numéro spécial de La Hulotte, bien que les longues séries de prosternations ne soient pas précisément évoquées, les attitudes décrites comme étant celles des rivalités territoriales semblent se rapprocher de celles que nous avons observées ici.

- L'été n'est plus la saison des idylles. Les nidifications sont terminées.

- Par contre les jeunes de l'année cherchent à "se faire une place". La femelle, qui a encore les pieds bien noirs, est une jeune de l'année.

- Un ornithologue affirme que ces rivalités/poursuites peuvent durer une journée entière. Nous vous en avions rapportées qui pouvaient durer des heures... Du coup, nous les avions interprétées, sans doute à tort, comme des rituels de séduction. En effet, en général, dans le monde animal, les "règlements de compte" sont violents et rapides !

 

Voilà en tout cas une observation et des documents particulièrement exceptionnels : pas d'équivalent sur le net, à notre connaissance, de ces acrobaties !

 

C'est le cadeau de Noël que nous faisons à tous nos amis qui aiment les oiseaux, qui aiment notre belle nature. Joyeuses fêtes à tous !

 

Et profitez-en pour visiter (ou revisiter) notre Album 4b - Martin pêcheur 2012 et 2013, maintenant complet.

 

Partager cet article

commentaires

Nelly 25/03/2014 00:13


Le nom de votre blog et le lien avec l'article sur les gros becs figurent dans mon billet depuis le début.


Mon rravail ne concerne pas la nature, vous le verrez très vite. Voici le lien du billet que les martins-pêchgeurs m'ont inspirée.


Et merci pour votre travail !


http://esav-nelly.blogspot.com/2014/03/la-passion-selon-saint-martin-pecheur.html

Nelly 24/03/2014 14:23


Merci de la réponse. Je mets un point d'honneur à référencer les images que que publie sur mon propre blog. Une de vos martins-pêcheurs y figure, assortie désormais du nom du photographe. Bonne
continuation !

Jim 24/03/2014 17:13



Avec le nom du phptographe, l'adresse du blog serait la bienvenue...


Et vous, quel est votre blog ?



nelly 23/03/2014 00:19


Merci pour ces images étonnantes et de grande qualité. Qui en est l'auteur ? 

Jim 23/03/2014 00:40



Animateur de ce blog, je m'appelle Jean-Marie Salomon. Sauf mention contraire, toutes les photos du blog sont de moi. J'ai aménagé un affût au bord de la Loire qui me permet de nombreuses photos
exceptionnelles de Martins pêcheurs. Notamment cette scène incroyable, photographiée et filmée simultanément.



Claude Marec 24/12/2013 14:03


Un grand merci Jean-Marie pour ce remarquable et rare cadeau de Noël. Outre sa beauté, il fait avancer la science !


 


Heureux Noël à Marie-France et toi et tous les vôtres.

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories