Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 19:04

140626 (288)se r

Trois poussins encore couverts de leurs duvets blancs, et dont on voit au moins un œil ci-dessous ; et deux autres, sauf erreur, qui disposent déjà d'un plumage foncé marquant une maturité nettement supérieure : c'est ce que nous avons pu identifier sur un nid d'Epervier nouvellement repéré par Cyril Maurer près d'une allée du Grand bois.

140626 (305)se ar

 

140626 (33)ca r

 

En 2010, l'envol bruyant de juvéniles d'Epervier d'Europe avait été remarqué dans ce secteur précis du Grand bois. Il s'était renouvelé les années suivantes, mais le nid, situé dans l'embranchement haut d'un chêne élancé, n'avait pas été repéré jusqu'à présent.

140625 (164)se r

 

Bien dissimulé par le feuillage du Chêne, le nid laisse difficilement voir ses habitants... Notamment les plus remuants, les "ados" en quelque sorte : plusieurs vues de leurs plumes rectrices, mais pas de portraits plein champ pour le moment...

140627 (334)se ar
Les écarts particulièrement visibles dans la maturité des poussins trouvent une explication sur oiseaux.net :
"La ponte comprend habituellement de 4 à 6 œufs. Ces derniers sont déposés dès le début du mois de mai ou au mois de juin, avec un intervalle de 2 jours entre chaque œuf. Chaque œuf est couvé en moyenne pendant 33 à 35 jours, mais compte-tenu de la ponte échelonnée, l'incubation peut durer jusqu'à 42 jours au total. Les oisillons restent au nid pendant 24 à 30 jours ".
Compte tenu de la croissance rapide des oiseaux, un écart de 5x2 = 10 jours conduit à des différences physiques importantes.

 

Bientôt, une vidéo de plusieurs minutes sera mise en ligne pour compléter ce reportage.

 

Pour plus de détails sur l'Epervier d'Europe, revoir notre article "Portrait : l'Epervier d'Europe, chasseur discret mais redoutable" du 24/10/13.

Partager cet article

commentaires

Issa 31/12/2015 18:10

Bonjour, jolie photos en revanche je voudrais revenir sur un petit détail dans le nid de ces éperviers les jeune avec le plumage plus précoce sont les mâles qui peuvent quitter le nid jusqu'à une semaine avant leurs sœur, la nichée comprend donc 2 mâles et 3 femelles ce qui est vraiment une superbe nichée mon rêve est de pouvoir faire cette même rencontre .Cordialement

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories