Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 13:23

140805 (22)ar

Oui, à nouveau un peu (ou beaucoup) de patience : la Balbu-lettre N°12 (et dernière de la saison) est en préparation, et sera servie bientôt à ses abonnés.Oui, nous avons beaucoup de retard dans sa publication.


La fin de notre récit de cette reproduction parfaitement réussie des Balbuzards pêcheurs, en 2014, sur l'aire du Grand Bois à Mardié, va se situer pendant ce mois d'août où le nid est progressivement déserté, et le ciel de plus en plus fréquenté.

Car c'est dans ce court laps de temps que les trois jeunes doivent acquérir la puissance des adultes et tous les moyens d'être autonomes. Si Clem n'avait pas été un peu "à la traîne", on n'aurait plus vu grand chose en haut du Séquoia... ou dans sa proximité !

 

140910 (3)b

Quand septembre arrive, à part des passages imprévisibles de l'un de nos amis ou plus rarement de plusieurs groupés, ça sent la dispersion...

Vous verrez cette dernière photo de Clem encore sur la Loire : elle est datée du 10 septembre.

 

Au 15 septembre, nos trois jeunes et leurs deux parents reproducteurs sont certainement tous partis en migration vers le grand sud.

Retour de Sylva et Titom : vers la mi-mars 2015, sur "leur" aire.

Retour de leurs jeunes : pas avant 2016 ou 2017, dans le secteur... mais avec la préoccupation d'avoir à construire ou trouver un nid.

 

Ce n'est qu'un "Au revoir"...

 

Bref, notre "saga" est loin d'être finie.

D'autant que nous avons des projets pour vous en offrir plus de visibilité...

 

A suivre...

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Claude Marec 17/11/2014 10:42


Bonjour Jean-Marie, à suivre donc. Les projets d'amélioration de visibilité vont être intéressants à connaître et probablement difficiles à mettre au point ! Merci et bel automne à Marie-France
et à toi.

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories