Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loire & biodiversité

Loire & biodiversité

Pour vous, nous illustrons ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par un absurde projet de déviation routière datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, et nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !

Publié le par Jim
Publié dans : #Espèces et territoires

120718 (4)r

Il existe environ 1600 espèces d'araignées en France  (40 000 dans le monde, classées dans une centaine de familles...) dont la plus grande majorité a une taille inférieure au centimètre... Autant dire que nous ne nous aventurerons pas à faire un inventaire de celles qui sont présentes - ou plutôt qui se cachent - sur notre territoire !

Juste une petite équipée dans un un monde silencieux bâti de soie, que nous cotoyons souvent sans le voir, mais dont parfois nous pouvons admirer les constructions en 2D ou en 3D. 

 

En 2D : les toiles qui nous sont les plus familières sont celles des araignées orbitèles, c'est à dire circulaires, comme l'Epeire diadème (Araneus diadematus) que l'on rencontre beaucoup dans nos forêts...

120819 (91)r

 

... et qui file sa soie pour reconstruire sa toile tous les jours.

120726 (271)

 

Laquelle toile constitue le système de chasse de l'arthropode prédateur...

120930 (44)hr

 

... Sachant que le prédateur peut se transformer en prédaté plus rapidement qu'il ne le souhaite !

120511 (97)montage araignee

 

Mais il existe bien d'autres types d'ouvrages en soie pour piéger les proies. Comme le tunnel cônique de l'Algena labyrintihica.

120717 (4)ar-Agelena labyrinthica

 

Nous avons déjà rencontré la Thomise variable, ou araignée crabe, qui utilise pour chasser ses dons de mimétisme (notre article Comment la thomise atomise ses prises) et la Pisaure admirable (notre article Pisaure admirable… Et son cocon ovigère).

 

Les nombreux arachnophobes, qui n'ont pourtant pas grand chose à craindre de nos espèces autochtones, peu venimeuses, ont beaucoup moins peur de rencontrer les opiliones, plus connues sous le nom de faucheuses : leur mine est particulièrement inoffensive.

120905 (45)r

Ces arachnides se distinguent des araignées par le fait que leur abdomen segmenté et leur céphalothorax sont soudés.

 

Mais revenons aux constructions arachnéennes : en dehors même des phénomènes exceptionnels liés aux inondations  comme nous les avons décrits fin 2011 (notre article Toiles et sculptures arachnéennes), des voiles en trois dimensions se voient dans les arbres, dans les herbes, ou près du sol.

120719 (1)r

120722 (10)ar

120721 (141)r

 

Il suffit d'un peu de rosée pour que la magie vienne s'ajouter au travail de nos amies...

121022 (15)r

120721 (135)aar

120721 (135)aaa

121022 (16)aa r

... avant que le soleil bas ne vienne prendre le relais.

120718 (14)r

 

De nombreuses photos de cette magie sont venues compléter notre album de "Sculptures arachnéennes" : au total, plus de cent photos constituent le nouvel Album Toiles et sculptures arachnéennes que nous vous invitons à parcourir.

 

Beaucoup plus de détails passionnants sur Wikipédia à la rubrique Araneae, sur le site AFB  ou sur le site Les Araignées

Commenter cet article

did 15/02/2013 07:45


Très bel article avec d'excellentes photos, félicitations

 

Articles récents

Hébergé par Overblog