Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:18
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?

Rien de plus savoureux en juillet que les noisettes de Noisetier pourpre, lorsqu'elles sont bien pleines, bien mures !

J'avais bien soigné ce noisetier mercredi, et j'avais goûté quelques unes de ses plus grosses noisettes : la maturité étant légèrement insuffisante, j'avais reporté leur cueillette au week-end.

Samedi, je me suis donc présenté avec un grand panier. Mais où étaient passées les noisettes ???
Plus rien, tout avait été soigneusement raclé... Pas même de traces, pas de coquilles au sol. C'était un mystère qui méritait une sérieuse enquête policière...


Premiers soupçons : l'Ecureuil roux, familier de tels méfaits !

Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?

Justement, il y a quelques jours, j'avais photographié un de ces rouquins à quelques mètres du noisetier en question.

Mais non : ce jeunot paraissait totalement innocent, il était passé devant les noisettes comme s'il ne savait même pas qu'il aurait pu s'en régaler !

Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?

Écartons d'emblée tout soupçon des Chevreuils et Chevrettes qui passent ici presque tous les jours : il viennent voler les pommes de nos voisins, les noisettes ne les intéressent pas !

 

Là dessus, nous recevons une dénonciation très sérieuse : un petit oiseau au dos noir strié de blanc aurait été vu dans le noisetier pourpre : après s'être appliqué à retirer l'involucre entourant la coque (la bogue, si l'on veut...), le coquin serait parti avec une noisette dans son bec !
 

Pris sur le fait : reste à identifier plus précisément l'oiseau coupable.Et à comprendre où il a planqué son butin.


Or justement, un petit oiseau fréquente assidument le tronc d'un Bouleau très proche :

Qui a volé mes noisettes pourpres ?

C'est un Pic Epeiche ( Dendrocopos major ). On le voit presque toujours à un endroit précis du Bouleau, entrain de piquer.

Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?

Ce matin, alors qu'il s'acharne à nouveau sur un trou dans l'écorce, toujours au même endroit, je le photographie depuis ma planque.

Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?
Qui a volé mes noisettes pourpres ?

Et là, bingo ! l'examen des photos apporte la preuve que c'est bien mon coupable qui est en pleine action : le sacripant s'acharne sur un trochet (un groupe) de noisettes pourpres qu'il a coincées dans une anfractuosité de l'écorce. Il a ouvert une coque qu'il est entrain de vider sous mes yeux, sans aucune pudeur !!!

Voilà comment le Pic qui avait piqué mes noisettes pourpres s'est fait piquer en flagrant délit, le bec dans le sac !
 

Quant à remettre la main sur le butin de notre voleur, on repassera. Les noisettes retrouvées aussi au creux des branches du noyer sont toutes percées et vidées, et les cachettes sont bien sûr dispersées !

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories