Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 08:06
Les Grues de passage

03/03/2017 - C'est déjà la migration-retour des Grues cendrées (Grus grus).

Alors que des passages étaient encore observés fin novembre vers le sud, les remontées commencent en février. Si ces oiseaux hivernaient en Afrique centrale ou du sud, avec des milliers de kilomètres à parcourir, ça ne serait pas très raisonnable. Mais ceux qui traversent la France en diagonale trouvent leur bonheur hivernal dans le sud de l'Espagne, en particulier dans le vaste delta du Guadalquivir, non loin de Séville et de Cadix.


Un premier vol d'une centaine de Grues traverse la Loire vers 18h au droit de Latingy et survolent bruyamment le Grand Bois où nous sommes. Difficile de les photographier à travers les branches des arbres... même dépourvues de feuillages !

Les Grues de passage
Les Grues de passage
Les Grues de passage
Les Grues de passage
Les Grues de passage
Les Grues de passage
Les Grues de passage

Second passage, numériquement équivalent, trois quarts d'heure plus tard, à la tombée du jour. Le groupe vient du sud-ouest, mais après le survol de la Loire, il semble hésiter, vire vers l'est et se disloque en plusieurs sous-groupes dont certains semblent tentés de descendre au fleuve. 

Mais la Loire est haute et tumultueuse, peu accueillante : les oiseaux repartent, reprennent de l'altitude ; le vol se reforme en un très large V, reprend son parcours ; et les cris des Grues s'atténuent en direction du nord-est.

Les Grues de passage

Tout cela n'est pas surprenant : le 3 mars semble avoir été une journée record, comme en atteste le compte-rendu du jour sur le site de la LPO Ardennes qui assure le suivi national ses flux de l'espèce :

"3/03/2017 -  Très grosse journée de migration. Les vols sont très nombreux en particulier en Gironde, dans la Vienne et en Champagne-Ardenne. Certains observateurs bien placés sur le parcours des grues ont pris le temps d'estimer ou de compter les oiseaux en migration. Un observateur a ainsi compté à lui seul plus de 8 000 grues en Gironde, un autre plus de 15 000 dans la Vienne et un autre près de 10 000 en Argonne (Marne).
A noter un léger décalage vers l'ouest du couloir habituellement emprunté par les grues.
"

 

Ce "décalage vers l'ouest" explique sans doute la multiplication des observations dans notre région (Loiret, Sologne).

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Ramond Roger 07/03/2017 15:32

Originaire du Loiret, j'habite maintenant dans le Gers. A la limite du Gers, dans les Hautes Pyrénées, au Lac de Puydarrieux, on peut observer des grues hivernantes. Cette année, le 12/01/2017, 6900 grues ont été observées : http://champagne-ardenne.lpo.fr/grue-cendree/grus/lac-de-puydarrieux. Spectacle bruyant et magique! Bientôt Balbucam? Amicalement

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories