Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 10:33
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope

Beaucoup d'entre vous se souviennent de la saga de Barbie, la belle et cruelle Thomise enflée (Thomisus onustus) colorée en rose qui, à la fin, se sacrifiait pour ses nombreux petits (notre article "La mort en rose" du 30/07/14 et les cinq articles suivants).

Hélas, nous n'avons jamais eu de nouvelles de sa descendance, et cette année, c'est à nouveau une Thomise variable (Misumena vatia) qui est à l'affût au milieu de nos floraisons d'Aïl des vignes..Vous savez comment on les repère? C'est souvent quand on voit un insecte inerte collé à la fleur :il a été victime du piège de l'"araignée crâbe", comme on la nomme aussi familièrement.

Mais la femelle "variable" n'a pas les mêmes capacités d'homochromie que sa cousine "enflée", qui utilise surtout le jaune et le rose,mais peut aussi prendre des teintes dans les bruns et les verts. Elle ne peut varier que du blanc au jaune en y mettant éventuellement des teintes plus vertes.


La nôtre est définitivement blanche,et se voit bien sur les fleurs roses qui fanées tournent au brun... A découvert,elle se voit un peu trop. Et au total, elle prédate beaucoup moins qu'une Barbie, de loin.

 

Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope

Au passage, en bas de la tige sur les deux premières images, appréciez le dimorphisme sexuel dans cette espèce : sans les pattes, le corps du mâle peut mesurer 3 mm contre jusqu'à 11 mm pour la femelle.

Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope

L'Argiope frelon (Argiope bruennichi), dans le même milieu, joue dans un registre très différent : elle est "orbitèle" comme l'Epeire, mais tisse sa toile dans les herbes plutôt qu'en hauteur entre les branches des arbres. Loin de la blancheur virginale de la Thomise, elle affiche sur son corps un camouflage spectaculaire avec des rayures jaune et noir qui pourraient tromper les proies potentielles sur ses intentions prédatrices.

Thomise et Argiope
Thomise et Argiope

Mais une des caractéristiques de cette belle araignée n'a pas encore trouvé d'explication définitive ; il s'agit du stabilimentum, motif blanc de soie en zig-zag qui se trouve sur la toile.

L'une des explications propose qu'il contribue à attirer les proies du fait de sa grande brillance dans le spectre des ultra-violets que les insectes perçoivent. Une autre zone de soie plus dense se trouve également au centre de la toile. Une autre théorie expliquerait la présence du stabilimentum afin de renforcer la toile, tandis que certains livres expliquent que lorsque l'araignée est dérangée, elle fait balancer sa toile d'avant en arrière de sorte que ses stries noires et jaunes se confondent avec le stabilimentum (Wikipedia).

Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope
Thomise et Argiope

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories