Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 09:47
Coléoptères de luxe
Coléoptères de luxe

Avec la chaleur, nous retrouvons un nombre incalculable d'insectes. Après déluges et inondations,le Loiret est victime d'une invasion de moustiques sans précédent, qui dissuaderait presque de se promener dans la nature,notamment dans les forêts. Mais on retrouve aussi l'aristocratie des insectes : une prolifération des Odonates (Libellules), des Lépidoptères (Papillons)... mais aussi de beaux et sympathiques Coléoptères.

La Cétoine dorée (Cetonia aurata) est un de ces coléoptères charmants, très commun en France. Elle mesure jusqu'à 20 mm. La taille des mâles et des femelles diffère peu, on ne les reconnaît que grâce au sillon ventral présent sur l’abdomen du mâle.

Sa couleur est à la base le vert métallisé. mais cette couleur métallisée peut aussi prendre des nuances de mauve, de rose, de doré ou même de bleu. Souvent, la Cétoine est maculée de petites taches blanches, ce qui n'est pas le cas de notre spécimen, presque parfait
.
La Cétoine dorée a pour particularité de porter des élytres soudés qui ne peuvent pas s'ouvrir pendant le vol. Les ailes membraneuses, translucides et brunes se déploient latéralement sous les élytres pour permettre le vol.

Ce coléoptère aime le soleil et la chaleur, il n'apparaît donc que lorsque le printemps est bien installé et disparaîtra avec les premiers frimas. Il a pour mets de prédilection les fleurs sauvages, mais visite aussi le jardin d'ornement avec leurs rosiers ou les potagers, appréciant notamment les fleurs de Rhubarbe.

Comme tous les saproxylophages, (mangeur de bois en décomposition) la Cétoine dorée a une fonction écologique de recyclage des matières organiques et ne doit donc pas être détruite à l'état de "ver blanc" (confusion possible avec le ver blanc du hanneton) car sa présence dans le compost permet d'accélérer sa maturation.

(source: http://www.aujardin.info/fiches/cetonia-aurata.php)


 

Coléoptères de luxe
Coléoptères de luxe

Beaucoup plus petite - cinq ou six millimètres - la Hoplie bleue (Hoplia Coeruela) mâle expose sa carapace poudrée de microscopiques écailles azurée au sommet de végétaux, non loin de la Loire.

Nous l'avons déjà décrite , voir notre article du 07/08/2015 :   La Hoplie bleue, scarabée bijou

 

Coléoptères de luxe
Coléoptères de luxe

Nous retrouvons aussi le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus), dont le mâle porte des mandibules particulièrement spectaculaires. Il les utilise comme les... Cerfs pour régler ses comptes avec d'éventuels rivaux. Les mandibules de la femelle sont plus "normales".

Dépendant pour sa reproduction de vieux chênes mourants, sa perrénité est menacée par une exploitation forestière trop intensive.

Partager cet article

Publié par Jim - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loire & biodiversité
  • Loire & biodiversité
  • : Pour vous, nous voulons illustrer ici l'exceptionnelle biodiversité que l'on peut rencontrer près de la Loire à Mardié, et plus largement dans le Val de Loire du Loiret ; biodiversité remarquable... mais hélas menacée par des absurdes projets de déviations routières datant du siècle dernier, avec franchissements du grand fleuve. Notre association MARDIEVAL s'y oppose durablement (voir notre site http://le-castor-enerve.fr/). Nous avons entrepris de valoriser ces richesses naturelles, alors nous refusons qu'elles soient inutilement détruites !
  • Contact

Recherches

Catégories